Défi #2/52 : passer dans une banque en ligne

Posted on

Pour cette deuxième semaine depuis le lancement de mon défi 52 semaines, je me suis fixé celui de passer dans une banque en ligne. L’objectif de ce défi est d’optimiser mes finances personnelles en ne payant plus pour utiliser mon argent.

En quoi est-ce un défi de passer sur une banque en ligne ?

Je suis client d’une banque physique traditionnelle depuis que j’ai 12 ans, me semble-t-il. J’ai eu ma carte bancaire dans cette banque à 18 ans, je n’ai jamais remis cette banque en question depuis. En même temps, lorsque j’avais moins de 25 ans, j’avais un package à un prix ridicule : 2,50 euros par mois.

En revanche, une fois mes 25 ans passés, le prix a changé pour passer à 8,50 euros par mois. Puis, mes revenus et mes besoins évoluant, je suis passé sur une carte m’autorisant de plus gros plafonds. Le package a presque doublé, pour atteindre 15 euros par mois. Pourtant, cela ne m’a pas choqué et j’ai même toujours trouvé ça plutôt normal de devoir payer pour avoir une carte bancaire.

C’est lorsque j’ai commencé à voir des publicités pour les banques en ligne fleurir un peu partout que je me suis posé la question : et si je le faisais ? Il faut savoir que je ne suis pas de nature à changer comme ça, sur un coup de tête. Je suis même plutôt conservateur et le fait de ne plus avoir d’agence physique ni d’interlocuteur dédié me faisait un peu peur.

Cependant, dans le cadre de ce défi hebdomadaire, je me suis décidé à passer à l’action.

banque en ligne
Passer sur une banque 100% en ligne : un défi !

Pourquoi passer sur une banque en ligne ?

Il y a plusieurs raisons qui m’ont décidé à franchir le cap.

Tout d’abord, dans un souci d’optimisation de mes finances personnelles, je cherche en permanence des moyens de dépenser moins. Mais dépenser moins ne veut pas dire que je veux diminuer mon niveau de vie. Mon objectif, dans ces recherches, est de trouver des solutions alternatives pour dépenser moins tout en vivant de la même façon, voire mieux.

Partant de ce postulat, je ne vois pas pourquoi je devrais continuer à payer 15 euros par mois pour un service que je peux avoir gratuitement ailleurs. 15 euros, sur une année, cela représente quand même 180 euros. Personnellement, je préfère mettre cet argent ailleurs que dans une carte bancaire.

Ensuite, avoir un compte en ligne permet de réaliser un nombre important d’opérations bancaires soi-même, sans avoir à passer par son conseiller. Cela permet de réaliser un gain de temps important et surtout de le faire à n’importe quelle heure.

Enfin, dernière raison, je me suis rendu compte qu’avoir un conseiller dédié ne m’était d’aucune utilité. Je gérais déjà mes comptes moi-même. Du coup, à part pour me proposer un produit financier dont je n’ai rien à faire ou pour se présenter lors d’un changement d’interlocuteur, je n’avais jamais à faire à mon conseiller bancaire.

Mon retour d’expérience sur la banque en ligne

Passons au plus important : mon retour d’expérience sur le sujet.

J’ai choisi de devenir client chez ING Direct, parce que la banque m’a été recommandée. Je suis donc allé sur le site de cette banque et j’ai fait les démarches pour m’inscrire en tant que nouveau client.

Premier point positif : le “switching service”. C’est un service proposé par la banque et dans lequel elle s’occupe de faire les démarches auprès des organismes qui prélèvent de l’argent sur votre compte. Assurance, téléphone, électricité sont ainsi automatiquement prévenus de vos nouvelles coordonnées bancaires sans que vous ayez à les prévenir.

Deuxième point positif : la rapidité et la facilité pour ouvrir un compte. Il suffit de remplir les informations en ligne, de les renvoyer à la banque avec les pièces justificatives et le tour est joué. En moins d’une semaine, vous recevez chez vous votre kit de bienvenue comprenant vos identifiants, un livret explicatif et votre carte bancaire.

Troisième point positif : la facilité d’utilisation. L’interface en ligne est très facile à utiliser et les opérations courantes se font intuitivement. Réaliser un virement, ajouter un nouveau bénéficiaire ou encore ouvrir un compte d’épargne se font très facilement.

Dernier point positif : la sécurité. Chaque opération qui nécessite de vérifier votre identité, comme ajouter un nouveau bénéficiaire pour vos virements, se valide par l’envoi d’un SMS sur votre téléphone portable. Du coup, toutes les opérations s’en trouvent facilitées.

banque en ligne
Une CB gratuite et la possibilité de tout faire soi-même : plutôt pas mal.

Quelques points négatifs

Face à ces points positifs, j’ai quand même identifié deux aspects de la banque en ligne qui sont plutôt négatifs.

Le premier point négatif est la remise des chèques. Sans agence physique (à part à une à Paris), il faut envoyer vos chèques par courrier pour qu’ils soient encaissés. C’est un peu plus long que dans une banque physique. Pour parer à ce problème, j’ai quand même gardé un compte dans une banque physique (mais sans package et donc sans frais), juste pour y déposer mes chèques. Ensuite, je me fais un virement vers mon compte en ligne et le tour est joué.

L’autre point négatif concerne les crédits immobiliers. Si de plus en plus de banques en ligne s’y mettent, cela reste quand même plus compliqué que dans une banque physique. Pour autant, dans la mesure où on ne fait pas de prêt immobilier tous les jours, je ne trouve pas ce point particulièrement bloquant. De plus, là encore, rien ne vous empêche d’avoir deux banques : une banque digitale et une banque physique.

Bilan de ce défi

Après ce passage dans une banque en ligne et plusieurs semaines d’utilisation, le bilan est très positif. Je ne regrette pas d’avoir franchi le cap et d’être devenu client d’une banque en ligne. En réalité, à l’usage, il n’y a absolument rien de différent par rapport à une banque physique. Au contraire, la plupart des opérations courantes sont nettement facilitées. J’ai même appelé le service client une fois pour avoir une réponse à une question et je les ai trouvé à la fois très réactifs et professionnels.

En clair, pour ce défi, je ne peux que vous recommander de franchir le pas, vous aussi.

J’espère que cet article vous a plus et qu’il a répondu aux questions que vous vous posez sur les banques en ligne. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci-dessous si vous êtes également client d’une banque en ligne et votre ressenti et, si vous n’êtes pas encore client, à me dire ce qui vous freine.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *