Défi #1/52 : faire les soldes sans craquer

Posted on

Il y a quelques semaines, je me suis lancé un défi : celui de tester une façon d’optimiser mes finances personnelles par semaine pendant 52 semaines. J’ai officiellement démarré ce défi la semaine dernière. Nous sommes en pleine période des soldes d’été. Quoi de mieux pour commencer que de me lancer le défi suivant : faire les soldes sans craquer.

Faire les soldes sans craquer : comment ça ?

Les soldes consistent à vendre, sur une période de temps limitée, les invendus de la saison venant de se terminer, à des prix bradés. C’est la seule période de l’année durant laquelle les commerçants ont l’autorisation de vendre à perte. C’est donc, généralement, la période idéale pour réaliser de bonnes affaires et s’équiper à un prix raisonnable. Je suis d’ailleurs un adepte de cette période lorsqu’il s’agit de réaliser des économies.

Cependant, la période des soldes est également synonyme de cohue dans les magasins et de frénésie d’achat. Beaucoup de personnes sont prises d’une fièvre acheteuse sans limites. Du coup, au lieu de n’acheter que ce dont elles ont besoin et de réaliser des économies, ces personnes se retrouvent à acheter beaucoup de choses inutiles et dépensent finalement autant d’argent qu’en dehors de la période des soldes (quand ce n’est pas davantage).

En me fixant le défi de faire les soldes sans craquer, j’ai voulu faire les magasins en n’achetant que ce dont j’avais besoin, sans céder aux sirènes du marketing.

soldes
Dans les temples de la consommation, tout est mis en place pour vous faire dépenser un maximum d’argent, surtout pendant les soldes.

 

Comment fonctionne notre cerveau pendant les soldes ?

Pour réussir à faire les soldes sans craquer, il faut d’abord comprendre pourquoi il est si facile de céder aux achats superflus.

Avez-vous déjà remarqué que, bien souvent, les étiquettes de soldes et de promotions sont de couleur rouge ? Ce n’est pas un hasard : le rouge est la couleur que notre oeil repère en premier. Notre cerveau associe le rouge à la promotion. Cela sous-entend que nous réalisons une bonne affaire. Comme si ce n’était pas suffisant, il faut savoir également que les couleurs chaudes ont tendance à stimuler la consommation. En clair, nous seront beaucoup plus facilement tentés par la même promotion mise en avant avec des étiquettes rouges plutôt qu’avec des étiquettes bleues.

Ensuite, il faut savoir que nous avons tendance à rechercher la bonne affaire. Lorsque nous réalisons cette dernière, nous avons tendance à avoir une meilleure image de nous-même (le fameux consommateur malin). C’est une technique marketing très puissante, que les commerçants connaissent bien. En fait, les soldes associent :

  • Un prix barré.
  • Des quantités limitées.
  • Une durée limitée.

Ces trois éléments réunis vous envoient le signal suivant : “si j’achète maintenant alors je vais réaliser une bonne affaire. Dans le cas contraire, je prends le risque de ne plus trouver le produit ou alors de le trouver à un prix plus élevé.” Personne ne voudrait payer 30% plus cher un produit, si ?

Comment j’ai fait les soldes sans craquer ?

En ayant tous les éléments dont je viens de vous parler en tête, je suis parti à l’assaut des boutiques de ma ville pour faire soldes. Je vous avoue que passer de boutique en boutique, avec toutes ces affiches de réductions, n’a pas été facile tout le temps. C’est là que je me suis rendu compte de la puissance de notre subconscient. En effet, je suis parfois rentré dans des boutiques juste parce qu’il y avait ce fameux -70% affiché en grand sur la vitre du magasin. Une fois à l’intérieur, je me suis rendu compte que je ne regardais les produits que par rapport à leur pourcentage de remise. Il n’y avait aucune notion objective, telle que la qualité du produit ou le besoin que j’en avais.

J’ai finalement réussi à passer dans une trentaine de magasins sans acheter la moindre chose superflue. Cela n’a pas été une partie de plaisir tout le temps, car nous sommes humains et la tentation reste grande par moments. Ce petit pull qui vous fait de l’oeil ou cette paire de chaussures affichée à la moitié de son prix sont réellement de bonnes affaires ! Mais il ne faut pas oublier qu’il y en a déjà cinq comme ça dans le placard…

soldes
Dans les rayons, tout est pensé pour vous donner envie d’acheter.

 

Les étapes pour ne pas succomber à la tentation du superflu

Pour réussir à garder le contrôle de vos finances durant les soldes, voici les étapes que vous pouvez suivre.

  1. Faites une liste. Avant de sortir arpenter les magasins, faites une liste des choses que vous avez besoin d’acheter. Videz vos placards, identifiez les vêtements et objets qui doivent être remplacés.
  2. Identifiez vos besoins et envies. Dans la continuité du premier point, identifiez quels sont vos besoins. Si vous avez un pull complètement troué mais qu’il vous en reste encore quatre dans le placard, peut-être que vous n’avez pas besoin de remplacer celui qui a rendu l’âme ?
  3. Fixez-vous un budget. Le meilleur moyen de ne pas vous retrouver à dépenser plus que prévu, c’est de vous fixer un budget. Une fois que vous aurez fait votre liste des choses à acheter, mettez en face de chacune d’elle une somme maximale à ne pas dépasser.
  4. Retirez l’argent en liquide et laissez votre carte bancaire chez vous. Il faut parfois se faire violence pour tenir ses objectifs. C’est le cas avec cette méthode, très efficace. Personnellement, je l’utilise à chaque fois que je sors faire des courses. Avec elle, impossible de dépenser plus que prévu : une fois que vous avez dépensé tout l’argent liquide, il n’y a plus rien. Vous allez peut-être vous maudire sur le moment mais, une fois rentré chez vous, vous n’y penserez plus. Notre cerveau est ainsi fait : nous succombons très facilement aux achats d’impulsion que nous oublions quelques minutes ou quelques heures après.
  5. Accordez-vous une dépense plaisir. Parce qu’il est important de savoir se faire plaisir de temps en temps, je trouve qu’il est important de s’accorder une dépense plaisir. Sur votre liste de choses dont vous avez besoin, prévoyez un petit budget supplémentaire pour vous accorder un achat coup de coeur.

Mes finances me remercient

Même s’il n’a pas toujours été facile de résister à la tentation dans les magasins, mes finances me remercient aujourd’hui de l’avoir fait. En partant à l’assaut des boutiques, je m’étais fixé un budget maximal de 200 euros pour remplacer les vêtements qui étaient arrivés en fin de vie. J’ai bien souvent été tenté de dépenser plus. Cependant, en ayant retiré l’argent en espèces, il m’était impossible de le faire. Si j’avais cédé, cela aurait été au détriment d’objets dont j’avais vraiment besoin.

Maintenant que la semaine est passée, je suis bien content de ne pas avoir cédé. En effet, j’ai respecté mon budget et mes finances s’en portent merveilleusement bien. Je vais pouvoir continuer le mois sereinement. C’est véritablement le plus grand bénéfice lorsque vous réussissez à vous contrôler. Même si c’est difficile sur le moment, il faut voir sur le plus long terme. Résister à la tentation du moment vous permet d’avoir un sentiment de bien-être et de sérénité par la suite. Si j’avais craqué, j’aurais déséquilibré mes finances personnelles, ce qui m’aurait mis dans une situation inconfortable pour finir le mois.

J’espère que cet article vous a plus et qu’il vous aidera à garder le contrôle sur vos dépenses, que ce soit en période de soldes ou pas. N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ci-dessous ce que vous en avez pensé et s’il vous a aidé.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *